Embassy of the People's Democratic Republic of Algeria in Jakarta

Communiqué Commun
publié par
le Gouvernement de la République Algérienne Démocratique et Populaire
et
le Gouvernement de la République d'Indonésie
à l'issue de la visite d'Etat de Mme Megawati Soekarnoputri, Présidente de la République d'Indonésie en Algérie.
05 - 08 Septembre 2002

"A l'invitation de Son Excellence M. Abdelaziz Bouteflika, Président de la République Algérienne Démocratique et Populaire, Son Excellence Mme Megawati Soekarnoputri, Présidente de la République d'Indonésie, accompagnée d'une importante délégation, a effectué une visite d'Etat en Algérie du 5 au 8 septembre 2002.

Durant sa visite, Son Excellence M. Abdelaziz Bouteflika, Président de la République Algérienne Démocratique et Populaire, a reçu Son Excellence Mme Megawati Soekarnoputri, Présidente de la République d'Indonésie, et la délégation qui l'accompagne.

Cette rencontre a offert une nouvelle occasion aux deux parties d'examiner les développements des relations entre les deux pays et les voies et moyens de renforcer la coopération bilatérale et d'avoir un large échange de vues sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun.

Examinant les relations bilatérales, les deux parties ont accordé une attention spéciale à l'identification des voies et moyens spécifiques au développement de la coopération dans les différents secteurs sur la base de l'intérêt mutuel. Elles ont noté le large éventail de leurs relations, y compris dans les domaines politique, économique, commercial, d'investissement, culturel et éducatif, scientifique et technologique, du développement des ressources humaines et de la formation, de l'énergie non conventionnelle, de l'aviation civile et de la lutte contre le trafic de drogue et le crime transnational.

En ce qui concerne la coopération économique, les deux parties ont noté que les réformes économiques et les programmes de libéralisation poursuivis par les deux pays ont offert de nouvelles opportunités pour l'expansion et la diversification de la coopération économique.

Elles sont également convenues que le secteur privé dans les deux pays devra jouer un rôle moteur en créant davantage de possibilités d'une plus grande coopération pendant que les gouvernements auront un rôle vital en encourageant et en facilitant les contacts d'affaires en vue d'encourager les capacités d'échanges entre les deux parties. A cet effet, elles ont exprimé leur souhait d'organiser, le plus tôt possible, la deuxième session de la commission mixte au niveau ministériel en Indonésie. Les deux pays sont convenus de la nécessité d'élargir et d'équilibrer les relations commerciales entre l'Algérie et l'Indonésie. Ils exploreront, à cet effet, toutes les possibles sources de financement pour renforcer la coopération économique et commerciale entre les deux pays. Ils exploreront également les possibilités de remédier au déséquilibre commercial actuel en facilitant les mesures et en renforçant les voies d'accès à leurs marchés respectifs. Ils encourageront leurs secteurs privés d'augmenter leurs investissements dans l'un et l'autre des deux pays.

Les deux parties ont exprimé leur satisfaction au sujet de la signature des documents suivants:

- Un mémorandum d'entente sur les consultations entre le ministère des Affaires étrangères de la République algérienne démocratique et populaire et le ministère des Affaires étrangères de la République d'Indonésie.

- Un mémorandum d'entente entre Sonatrach et Pertamina sur le développement de la coopération en matière de pétrole et de gaz naturel.

Les autorités algériennes ont réitéré leur soutien à l'intégrité territoriale de la République d'Indonésie et saluent l'engagement et les efforts du gouvernement indonésien pour le maintien de la cohésion nationale, la paix régionale et globale.


Les autorités indonésiennes ont noté avec satisfaction les importants efforts consentis par l'Algérie pour redynamiser l'Union du Maghreb Arabe. Dans ce contexte, les deux Chefs d'Etat sont d'avis que la question du Sahara occidental devrait être résolue par des moyens pacifiques tenant compte des résolutions pertinentes des Nations unies, en particulier les résolutions du Conseil de sécurité en vue de consolider la stabilité et la sécurité de la région du Maghreb. Elles saluent, également, les efforts de l'Algérie en vue de la renaissance de l'Afrique à travers le programme du NEPAD.

Les deux parties ont souligné la nécessité de renforcer davantage la coopération dans les différents domaines en particulier entre les nations asiatiques et africaines à travers la coopération inter-régionale comme stipule par la conférence de Bandung de 1955. Il est dès lors nécessaire de forger une nouvelle coopération, un nouvel esprit et de nouveaux objectifs entre tous les pays de ces deux continents pour une meilleure vie de nos générations futures.

Les deux parties ont exprimé leur grave préoccupation au sujet des récents développements dans les territoires palestiniens et de la rapide détérioration de la situation créée par l'utilisation excessive de la force, les actes de provocation et la mort de civils innocents, une situation qui continue d'avoir un impact négatif sur tout le processus de paix. Dans ce cas, elles soulignent la nécessité d'appliquer dans la totalité et à bon escient les accords conclus dans le contexte du processus de paix. Elles ont aussi exprimé leur souhait d'obtenir une solution finale, durable, juste et totale du problème palestinien, sur la base des résolutions du Conseil de sécurité 242 et 328 et la formule "la terre contre la paix" qui devrait assurer au peuple palestinien la jouissance de ses droits légitimes, y compris l'établissement d'un Etat indépendant et viable avec El Qods Echarif comme capitale et le retour des réfugiés palestiniens à leur patrie.

Les entretiens entre les deux parties ont eu lieu au moment où la scène internationale connaît des changements significatifs affectant les horizons politique, économique, social et culturel. Imprégnées de cela, les deux parties ont consacré un large échange de vues sur différentes questions, incluant les efforts de combattre le spectre du terrorisme international, les moyens de revitaliser la coopération Sud-Sud ainsi que des questions internationales et des institutions régionales dans lesquelles les deux parties entretiennent des relations économiques internationales.

Les deux parties ont souligné les traditionnelles et fraternelles relations entre l'Algérie et l'Indonésie et la compréhension mutuelle et la bonne volonté qui caractérisent ces relations, les deux parties ont exprimé leur satisfaction quant au progrès enregistré par la coopération dans divers secteurs. Elles ont noté également la longue tradition de coopération et de coordination entre les deux pays dans les fora internationaux, en particulier aux Nations unies, au sein du Mouvement des Non-Alignés, du groupe des 77, de l'Organisation de la conférence islamique et du groupe des 15.

Les deux parties ont également noté leur préoccupation devant les tentatives de donner une légalité internationale à certains concepts qui viseraient à miner la souveraineté des Etats ou justifier l'intervention dans les affaires intérieures des Etats souverains sous le prétexte de la protection des droits de l'homme sans avoir de base dans le droit international ou dans la charte des Nations unies.

Les deux parties ont réaffirmé leurs engagements à l'égard de la liberté de religion, de tolérance inter et intra-nations et ont souligné l'importance de faire la différence entre l'islam et les actes violents de l'extrémisme.

La Présidente de la République d'Indonésie, Mme Megawati Soekarnoputri, a remis une invitation officielle à Son Excellence M. Abdelaziz Bouteflika, Président de la République algérienne démocratique et populaire à se rendre en visite en Indonésie en vue de revigorer les relations de coopération dans tous les domaines et d'en explorer de nouvelles dimensions.

Les discussions ont eu lieu dans une atmosphère cordiale, fraternelle et positive, marquée par l'esprit de coopération et compréhension mutuelle qui ont traditionnellement caractérisé les relations entre les deux pays. La délégation indonésienne a exprimé ses profonds remerciements et appréciation pour l'accueil chaleureux et l'hospitalité généreuse dont elle a fait l'objet de la part du gouvernement et du peuple algériens et pour les excellentes dispositions prises pour le déroulement de la visite.

Alger, 8 Septembre 2002


Photo 1. Ceremony of signing of Agreement between H.E. Abdelaziz Belkhadem, State Minister, Minister of Foreign Affairs of Algeria and Mr. Hassan Wirajuda, Minister of Foreign Affairs of Indonesia


Photo 2. President Megawati Soekarnoputri visiting the Central Museum of the Army in Algiers

 

     
Embassy of Algeria in Jakarta copyright 2002