Embassy of the People's Democratic Republic of Algeria in Jakarta

Communiqué
du Ministère des Affaires Etrangères
18/03/2003

L'Algérie a appris avec une profonde préoccupation la nouvelle du coup d'Etat qui a mis fin au pouvoir exercé jusqu'ici par le Président légitimement élu de la République Centraficaine, M. Ange-Félix PATASSE.

Ce coup de force constitue un acte regrettable qui s'inscrit à contre-courant des efforts louables déployés par les pays de la région et par l'Union Africaine pour trouver une issue pacifique à la crise que connaît ce pays frère.

Tout en déplorant cette situation qui compromet les efforts de paix et de stabilité dans la région, le Gouvernement algérien condamne énergiquement ce coup de force qui est en contradiction avec les principes et idéaux de l'Union Africaine et qui représente une grave violation de la décision 142 du 35ème Sommet de l'OUA qui s'est tenu à Alger en juillet 1999, par laquelle les Etats membres ont unanimement condamné les changements anticonstitutionnels de gouvernement et refusé leur reconnaissance à tout gouvernement issu d'un coup d'Etat.

Le gouvernement algérien reste convaincu que seul un retour rapide à l'ordre constitutionnel permettra à la République Centrafricaine et aux autres pays de la région de renouer avec la paix et la stabilité et de consacrer leurs ressources au développement économique et social de leurs peuples respectifs.

 

     
Embassy of Algeria in Jakarta copyright 2002